NOIR & BLANC

Gérard Escougnou renoue avec sa gestuelle expressionniste en employant de larges entrelacs noirs. Ces arabesques dessinent des circuits plus ou moins alambiqués, dont certains constituent de véritables nœuds, ou à l’inverse, se simplifient et se géométrisent comme pour former un réseau routier. Mais si l’œuvre de Gérard Escougnou s’épure et se structure davantage ici, si son expression devient plus concise et s’illumine, elle ne perd rien de l’intensité originelle qui anime le peintre. En s’épaississant, les entrelacs se consolident et gagnent en densité. Ils se déploient enfin comme autant de coups de griffes instinctifs contrastant avec les fonds blancs
Par François Salmeron, critique d’art

Gerard Escougnou Peintre Instagram Gerard Escougnou Peintre Facebook Gerard Escougnou Peintre Pinterest

CONTACT

. Marquer cette page.